L'église Saint Etienne de Cantobre est citée dans les textes dès 1135. Le choeur est très simple, l'abside et la travée de choeur sont romanes, la nef et les chapelles latérales ont été reconstruites au XVIe siècle.

La noble famille de Cantobre posséda le lieu au XIIIe et XIVe siècle. Le plus important des membres de la famille fut Gilbert de Cantobre, né en 1295, qui fit des études de droit, devint abbé en Aragon, dans le Gard, à Marseille puis évêque de Rodez.

A partir du XVe siècle, la seigneurie de Cantobre appartint à la famille de Fombesse, dont Jean (1660-1677) fut convaincu de fausse monnaie et exécuté. Le château fut rasé et ses biens confisqués.

Le bail de l'école, construite par la paroisse à ses frais, a été rédigé en 1856.

Une crue de la Dourbie a détruit une arche du pont de Cantobre le 9 mai 1892, une seconde crue, fin octobre, emporta la passerelle provisoire. Le pont fut reconstruit en 1896, comme le montre la date inscrite sur la pile centrale.

Le hameau, fut presque abandonné dans les années 60. Il est maintenant rénové et habité à l'année.

 

L'office du tourisme de Nant propose une fiche descriptive plus détaillée. D'autres fiches présentent les randonnées pédestres autour de Nant (la source du Durzon, le Causse du Larzac, l'ermitage de Saint Alban).

http://www.ot-nant.fr/